Le PVC : la barrière thermique hautement efficace

Le PVC présente une isolation plus intéressante que les autres matériaux. En effet, les profilés multichambres permettent d’avoir une barrière thermique résistante au froid, à la chaleur ou à l’humidité. L’isolation des menuiseries en PVC peut être plus performante si l’ouvrage est équipé d’un double vitrage.

En quoi consistent les ponts thermiques ?

Les menuiseries en PVC permettent de corriger les ponts thermiques. Ce terme technique désigne les points de jonction qui provoquent des pertes de chaleur. Ce souci contribue au pourcentage de déperditions de chaleur d’une maison ou d’un appartement mal isolé. Le phénomène se manifeste lorsque l’on constate une discontinuité entre les parois des structures ainsi que les matériaux. Ils sont principalement situés sur les jonctions entre les façades et refends, face à des planchers, plancher bas, toiture.

La déperdition de chaleur peut également se manifester lors d’une petite détérioration des fenêtres, portes, loggias… Les déperditions provenant d’une menuiserie mal isolée s’intitulent des ponts thermiques structuraux. Les personnes qui habitent dans des maisons BBC bénéficient d’une forte résistance à la perte de chaleur sur les parois. Cette précaution permet d’assurer de faible perte de chaleur au niveau des jonctions.

Principaux atouts d’une fenêtre argon

Pour optimiser la barrière thermique d’une fenêtre en PVC, on peut investir dans l’installation de fenêtres argon. Cet ouvrage est fabriqué en remplissant entre 2 lames de verre, un gaz inoffensif connu pour ses facultés isolantes. L’argon mélangé avec un faible pourcentage d’air est injecté entre les vitrages d’une fenêtre en PVC. L’objectif de cette manipulation est de former une barrière capable de ralentir le passage de la température entre les vitres.

Le choix de l’argon n’est pas anodin puisqu’il offre une meilleure isolation que l’air. En effet, le coefficient thermique de ce gaz inerte est de 0,0 17 W/(m.K) tandis que l’air présente un coefficient thermique de 0,023 W (m.K). Les fenêtres équipées d’un vitrage argon procurent une barrière performante. Avec 40 % de masse volumique supplémentaire, par rapport à l’air, le gaz ralentit considérablement la circulation de la chaleur. On évalue à 1,67 g/l, la masse volumique de l’argon et 1,2 g/l celle de l’air.

Profiter d’une menuiserie performante en optant pour le PVC

En plus d’offrir aux occupants de logement une isolation thermique exceptionnelle, le PVC est un matériau résistant. Le fait est que les fenêtres en PVC exposées au soleil, à la pluie et au vent ne se dégradent pas. Les baies en polychlorure de vinyle sont des ouvrages lisses, résistants aux salissures. La surface non poreuse se nettoie aisément. Ces ouvrages économiques bénéficient d’un excellent rapport qualité-prix.

Les baies et portes en PVC sont des menuiseries qui se prêtent à tous les styles, les formes et les envies. On distingue sur le marché une large gamme de menuiseries qui se déclinent en une gamme importante de couleurs. Ce matériau écologique 100 % recyclable ne produit aucun élément toxique. De plus, il offre une isolation exceptionnelle grâce aux profilés multichambres renforcées par un double vitrage.

Menuiseries en PVC : la meilleure des sécurités
Résistance extrême et entretien facile des menuiseries PVC